• Branlée (bis)

    Union pour la minorité présidentielle, qu'ils devront s'appeller maintenant les cons déconfits. Et la france bleue commence à mariner : une gamine de 22 ans, dénomée Maréchal -ça peut pas s'inventer !-, et un sale con (qui a parait-il suggéré à la grand mère de la petite Maréchal de se foutre à loilpé dans Playboy après son divorce d'avec le pépé de lapetite, faut suivre un peu : Jean-Marie), ah le beau tableau à droite toute.

    Bichons également sur la gueule à la méchante et vilaine Martine Le Pen, que c'est la faute aux cocos si elle a perdu. Ils ne savent pas compter (elle a même clairement dit qu'elle soupçonnait le bourrage des urnes dans les bureaux de votes communistes), alors elle va faire recompter : on va donc lui voir le cul 2 fois. Après recomptage, t'inquiètes, elle va pas s'excuser ; faudrait qu'elle ait de l'éducation. Quand t'as vu la famille 'yau de poële...

    Continuons avec Guéant, Morano et MAM. Y'a quand même de sacrés bons moments, même si ça risque de ne pas durer...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :