• Europe

    Demain, je tue l'Europe !

    C'est pas difficile : je continue à voter comme un con. Easy, man :  bien écouter les débats d'idées sur France Inter, bien noter les conseils sur RTL (première radio des cons de France. La preuve ? Je l'écoute !), et les concepts d'Europe 1. Avec ça t'es paré, ready, et tout à fait armé pour citoyenner.

    Y'a des candidats folkloriques ; 'faut imprimer leur bulletin, avec nos imprimantes, autant dire : nos sous. De la démocratie qui coûte ne peut pas être négligée.

    Y'a des candidats étonnants ; comme ceux qui font parler Albert Jacquard. Je pense qu'Albert (raccouci stupéfiant. Je pense quE Albert... me semble moins grossier :) aurait été d'accord, mais quand même, ça étonne.

    Y'a des candidats odieux, comme la grosse blonde con, et son couillu niais. 'Parait qu'y vont cartonner, les illégitimes. On verra demain, mais ça m'étonnerait qu'à moitié, tellement le popolo est connifié, par ici en ces temps.

     

    Ce qu'est certain, c'est que c'est imbitable, ce scrutin. Aucune explication, aucun débat, où que ce soit. Y'a peut-être des machins en ligne, mais pour y accéder, faut y être, en ligne ! Et moderne, et tout le bordel... Pour un citoyen (pas un con-sommateur !) lambda, y'a rien.

    On te dit que c'est important, que c'est le choix de l'avenir, qu'y faut se lever la peauduc dès potron-minet pour glisser l'enveloppe dans la fente pour ex-pri-mer... Bref, faut voter.

     

    Demain, je tue l'Europe des sérieux. Je vote pour des foutraques. L'Europe, c'est une foutraquerie devenue réalité, et le meilleur moyen de la maintenir en vie, c'est de voter pour des idéalistes, des zozos, des joyeux.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :