• Modulation de fréquence

    Chronique d'une mort annoncée. L'arrêt de la modulation de fréquence, remplacée par la radio-numérique. Si c'est numérique, c'est mieux, point barre, on ne discute pas la modernité. Surtout si elle s'accompagne d'un recul de la qualité. Bah oui, tu zappes en numérique, c'est 5s d'attente du merdier (en plus technologique : attente de re-synchronisation, poil à Edmond). Autrefois, tu chuintais en tournant une molette de fort diamètre, bien inerte et tu arrêtais quand ça y était, bien net, gros son. C'était l'époque de la qualité, des tuners FM, des meubles HIFI. L'époque des contenus. Ménant, c'est tout numérique, et c'est mieux.

    Le numérique c'est rien d'autre qu'une putain de bonne occasion de nous refiler des centaines de saloperies ineptes, bien markétées par des bons gros cons. La quantité, quoi, jusqu'à écoeurement. NRJ, FUN, MONCUL, MESCOU... C'est mieux, c'est jeune, c'est comprimé, aucune dynamique, de la daube en continu.

    Marantz, Gründig, Sony, Esart, Telefunken, Yamaha, Braun, B&O, Quad... Adios.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :